Le marché du magnésium confirme son fort potentiel, la preuve en quelques chiffres. Il devrait se positionner en N°1 des minéraux sur le marché des compléments alimentaires d’ici 2020, prenant la place du leader actuel, le calcium.

En 2016, le marché mondial des compléments alimentaires à base de magnésium approchait les 850 M$, représentant plus de 30 % du marché des minéraux.1

A l’origine de ce succès, on peut citer :

  • La recherche croissante de solutions naturelles, pour la forme marine
  • L’important déficit en magnésium constaté au sein de la population générale
  • La forte notoriété de ses bénéfices santé, et particulièrement autour des promesses liées à la sphère cognitive (stress, fatigue, bien-être émotionnel)

Grâce à son expertise solide sur les ingrédients fonctionnels et la formulation de compléments alimentaires, PiLeJe Industrie vous détaille les 2 critères clés pour choisir avec justesse ce minéral.

1. Une teneur élevée

L’utilisation d’allégations relatives au magnésium est possible si le produit fini est au minimum « source de magnésium » (15 % des Valeurs Nutritionnelles de Référence). Il faut ainsi choisir une forme de magnésium avec une teneur élevée en magnésium élément, pour utiliser les allégations souhaitées et avoir une posologie faible.

Il existe de nombreuses formes de magnésium mais toutes ne renferment pas la même teneur en magnésium élément.

Cette teneur dépend du composé auquel le magnésium est lié, on nomme ce complexe « sel » de magnésium. Ce dernier peut être :

  • Inorganique, existant à l’état naturel: magnésium marin, oxyde, carbonate, hydroxyde, chlorure et sulfate
  • Organique, dit également de synthèse: citrate, lactate, gluconate, glycérophosphate
  • « aminocomplexées » ou chélatées : bisglycinate, glycinate…

PiLeJe Industrie a développé une nouvelle forme de magnésium constituée d’un oxyde de magnésium marin (sel inorganique) associé à des acides aminés issus d’un hydrolysat de protéines de riz : Hypro-ri®Mag.

Sa teneur en élément magnésium est considérée comme élevée (35 %).

2. Une biodisponibilité optimale

Les différentes formes de sels ont également un fort impact sur la biodisponibilité, c’est-à-dire l’assimilation par l’organisme.

Les sels organiques sont généralement mieux absorbés que les sels inorganiques. Les sels inorganiques restent intéressants car leur teneur en élément magnésium est plus élevée que celle des sels organiques.

Bien qu’étant un sel inorganique, Hypro-ri®Mag, possède une biodisponibilité très intéressante. Une étude pilote a été menée pour évaluer la biodisponibilité de l’Hypro-ri®Mag chez le rat et la comparer à 2 sels organiques : le bisglycinate et le glycérophosphate de magnésium.

Pour une même dose de compléments alimentaires conseillée, à biodisponibilité comparable, le taux de magnésium dans le sang est significativement plus élevé et l’excrétion urinaire de magnésium est plus faible avec Hypro-ri®Mag qu’avec le bisglycinate de magnésium. Ainsi, une quantité plus importante de magnésium demeure dans les tissus.

Naturalité, biodisponibilité et teneur en magnésium élevées : le magnésium Hypro-ri®Mag combine les critères essentiels et tendances pour la formulation de vos compléments alimentaires.

Vous êtes intéressé par Hypro-ri®Mag ? Prenez contact avec nos experts pour en savoir plus sur cet ingrédient.

Source :
1. Nutrition Business Journal, 2017.

 

Partagez cet article :