Vous l’aurez compris, nous avons à cœur de vous faire découvrir les multiples facettes des marchés du complément alimentaire. A l’honneur aujourd’hui : la santé féminine, un marché en pleine (r)évolution !

 

Révolution au cœur du marché de la santé féminine


Le succès d’un marché en pleine mutation

Le segment de la santé de la femme pèse aujourd’hui près de 44 millions d’euros en France en para/pharmacie[1]. Longtemps cantonné aux effets secondaires de la ménopause, ce marché explore aujourd’hui de nouvelles promesses.

Le parti pris est désormais de suivre la femme dans chaque étape de sa vie. Ainsi, la grossesse est dorénavant considérée dans son entièreté : avant, pendant et après. Les promesses intimes accordent également une importance prépondérante au syndrome prémenstruel afin d’accompagner les inconforts. Environ 30 % des femmes seraient concernées par de ce syndrome, ce qui n’est pas négligeable.[2] De plus, la promesse de la libido n’est à présent plus réservée qu’aux hommes.

Enfin, le confort urinaire et la ménopause restent des tendances fortes du marché de l’intime. Globalement, tous les aspects de la vie des femmes font aujourd’hui l’objet de cibles pour les compléments alimentaires.

La fin des tabous

La progression des compléments alimentaires sur le marché de l’intimité féminine n’est pas anodine. Elle surfe sur la tendance actuelle du « sans tabou ». Les temps changent et l’intimité n’est plus réservée à la virilité. Puisque les corps se libèrent, les paroles suivent aussi ce mouvement. C’est pourquoi il est aujourd’hui plus simple de parler de sujets jusqu’alors un peu cachés.

 

Quels sont les ingrédients phares du marché ?


Entre valeurs sûres et petits nouveaux : les ingrédients non plus ne sont pas en reste en termes de renouveau :

  • En premier lieu, les extraits végétaux pour lesquels les consommateurs sont à l’affût : entre mélisse, gingembre, romarin, maca ou canneberge.
  • Également, les probiotiques désormais bien installés sur ce marché, notamment sur les produits destinés à l’équilibre de la flore vaginale.
  • Incontournables du marché de la santé féminine : les vitamines du groupe B. Plus particulièrement, la vitamine B6 qui est un ingrédient phare grâce à son allégation autorisée : « contribue à la régulation de l’activité hormonale».
  • Enfin, les acides aminés comme l’arginine ainsi que les minéraux sont des actifs qui rassurent le consommateur en termes d’efficacité.

La requête certainement la plus importante des consommateurs sur le marché de la santé féminine est l’efficacité. La rigueur scientifique est donc un des maîtres mots de ce marché.

Quant au deuxième mot clé, vous l’aurez certainement deviné, c’est le végétal. En effet, ce marché n’échappe pas non plus à la végétalisation de la nutraceutique.

 

Pour relever les défis de ce marché prometteur : notre comprimé bicouche


PiLeJe Industrie vous propose une offre clé en main pour vous lancer sur le marché de la santé féminine. Il s’agit d’un un complément alimentaire, contenant de la vitamine B6 qui contribue à réguler l’activité hormonale. Sa composition répond aux exigences des consommateurs en alliant efficacité et naturel, avec l’alchémille, la Mélisse ipowder®, le fer et les vitamines C et B6. Tout cela, dans un comprimé bicouche !

L’extrait de mélisse, issu de la technologie brevetée ipowder® est trois fois plus concentré qu’un extrait classique. Nous utilisons également du fer Hypro-ri®Fe, à l’absorption et la biodisponibilité améliorées ! Ce produit illustre parfaitement notre triple expertise : de la phytonutrition à la galénique, en passant par la micronutrition.

 

>> Vous prévoyez de développer un produit pour la santé féminine ? Contactez nos équipes, elles sauront vous accompagner.

 

 

[1] OpenHealth, 2020
[2] HänggiBally, D. (2007). Le syndrome prémenstruel. Forum Médical Suisse ‒ Swiss Medical Forum, 7(41), 834‑838. https://doi.org/10.4414/fms.2007.06313

 

Partagez cet article :